Le parent survivant qui administre les biens de ses enfants, doit :

  • établir un inventaire de leurs biens sous peine d’amende et de perte de jouissance légale de ces biens ;
  • déposer les capitaux sur un compte ouvert à leur nom et portant mention de leur minorité ;
  • employer les capitaux liquides selon les indications du juge ;
  • rendre compte de sa gestion, sauf dispense du juge si le patrimoine est modique.