Il existe deux différences majeures :

  • les partenaires de Pacs n’héritent pas l’un de l’autre contrairement aux époux. De fait, en l’absence de testament, le partenaire survivant n’a aucun droit sur les biens du défunt à la différence du conjoint survivant qui hérite automatiquement du défunt,
  • lorsque le partenaire pacsé a un ou plusieurs enfants issus ou non du couple, il ne pourra léguer à son partenaire survivant qu’une part très limitée de son patrimoine.

Le partenaire d’un Pacs est exonéré de droits de succession.