1. Je ne suis pas propriétaire, puis-je échanger ma maison ?

Légalement, nul besoin d’être propriétaire pour échanger votre logement. Si vous êtes locataire, pensez toutefois à informer le propriétaire et votre assureur.

2. Les maisons échangées doivent-elles être similaires ?

Pas obligatoirement. Surface, installations (piscine, barbecue…), localisation : chaque recherche est particulière dans une maison. À partir du moment où vous avez partagé des photos des deux biens échangés, il ne peut pas y avoir de mauvaise surprise… à condition de ne pas enjoliver la réalité.

3. Sur quels sites puis-je échanger ma maison ?

Plateformes collaboratives, sites de petites annonces : vous avez l’embarras du choix. Privilégiez les sites spécialisés qui vous entourent d’une structure légale. En effet, ceux-ci proposent la plupart du temps des services optionnels permettant d’échanger en toute confiance (assurance, caution et vérification).

4. Quel type d’assurance dois-je avoir ?

Assurez-vous que la famille ou les individus avec lesquels vous échangez votre logement possèdent leur propre protection. Chaque assurance multirisque habitation (MRH) doit comporter une garantie responsabilité civile villégiature. Cette garantie est prévue pour prendre en charge les dommages causés à un logement dont on n’est ni propriétaire ni locataire de façon permanente.

Pour vous guider dans votre échange de maison ou d’appartement et ne rien oublier sur les démarches générales à prévoir : consultez le guide très complet de la Fédération Française des Assurances.

En cas de prêt de véhicule, assurez-vous également que le contrat d’assurance auto ne comporte pas une clause de conduite exclusive. Vous souhaitez connaitre vos droits et obligations pour prêter votre voiture en toute sécurité ? Rendez-vous sur le site du Service public !

5. Pourquoi modifier mon assurance temporairement ?

Votre assureur peut ajuster deux clauses pendant la durée de l’échange : la clause « pour compte » (ou « pour compte de qui il appartiendra »), qui permet d’étendre vos garanties à la famille avec laquelle vous effectuez l’échange, et la clause « d’abandon de recours » par laquelle votre assureur s’engage à prendre en charge les dommages causés à vos biens par les partenaires de l’échange.

6. Comment gérer les dégâts ? Qui est responsable ?

Si les habitants temporaires causent des dégâts chez vous, votre assureur prendra en charge les dommages (dégât des eaux, incendie…) et pourra éventuellement se retourner contre l’assurance adverse au titre de la garantie villégiature. Attention toutefois, selon le contenu de la garantie responsabilité civile vie privée, vous pourriez ne pas être couvert en cas de faibles dommages (vase cassé, meuble abimé…).

7. Quel type de contrat dois-je rédiger ?

Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de formaliser l’échange par écrit. Le contrat d’échange de maison doit mentionner des éléments importants comme les lieux et dates de remise réciproques des clés, le nombre de personnes pouvant séjourner dans chacune des maisons ou encore la date de restitution.

8. Que dois-je savoir pour un échange à l’étranger ?

Les conditions d’assurance et la réglementation peuvent varier d’un pays à l’autre : renseignez-vous auprès de votre assureur avant de partir.

9. Dois-je prévenir mes voisins et mes proches ?

Votre entourage peut s’inquiéter de voir des inconnus prendre possession de votre maison : mieux vaut donc les prévenir avant l’échange. Sans compter que vous pouvez être amené à les solliciter, par exemple pour remettre les clés ou intervenir rapidement en cas d’accident (souci de plomberie…).

10. Comment préparer mon logement à l’échange ?

N’oublions pas que cette formule est avant tout une invitation à la convivialité et au partage. Ainsi, afin de laisser une excellente impression à vos futurs occupants, prévoyez un petit cadeau de bienvenue, telle qu’une spécialité locale, sans oublier d’indiquer tous les aspects pratico-pratiques tels que le code wi-fi. Pour le reste, misez sur une maison propre et rangée, quelques informations écrites pour trouver les produits et ustensiles nécessaires à la vie de tous les jours, de bonnes adresses pour se faire livrer un repas. Autant d’attentions qui feront la différence… et vous permettront d’obtenir ensuite de meilleures recommandations.