« Je suis étudiant, je pars faire un stage à l’étranger. Comment faire pour être protégé en cas de coup dur ? ».

Benoît, La Rochelle

Bonjour Benoît,

Pensez à prendre quelques précautions avant de partir et à faire le point sur vos assurances.

Si vous effectuez votre stage en Europe, sachez que vous pouvez bénéficier d’une couverture santé. 15 jours avant votre départ, demandez votre Carte Européenne d’Assurance Maladie à votre mutuelle étudiante ou à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Ainsi, vous bénéficierez sur place d’une prise en charge de vos soins médicaux, au prorata de la législation en vigueur dans le pays d’accueil.

Vérifiez aussi auprès de votre assureur que vous bénéficiez d’une garantie assistance à l’étranger. La survenue d’une maladie grave ou d’un accident peuvent en effet nécessiter des frais médicaux ou un rapatriement sanitaire. Celle-ci peut s’intégrer à l’un de vos contrats d’assurance ; veillez toutefois au champ d’application : quels sont les pays concernés, le montant des prestations, la durée de votre séjour ?

Contre les risques liés aux accidents du travail, de trajet ou aux maladies professionnelles, renseignez-vous auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie qui apporte des réponses personnalisées. Dans tous les cas, il est impératif de signer au préalable une convention de stage entre l’établissement d’enseignement, l’entreprise d’accueil et vous.

En France, comme à l’étranger, vous n’êtes pas à l’abri du vol ou de la perte de vos biens personnels. C’est pourquoi certains assureurs proposent une protection au-delà de nos frontières. Renseignez-vous sur le détail des garanties prévues dans vos contrats.

Pour éviter les complications administratives, prenez soin de conserver séparément la photocopie des papiers d’identité que vous emportez.

Voilà Benoît, il ne vous reste plus qu’à faire votre check-list avant de partir.

Vous pourrez ainsi partir l’esprit serein et profiter pleinement de votre séjour !