Peuvent être membres les parents et alliés des parents ainsi que toute personne proche de l’enfant.

Le juge des tutelles choisit les membres du conseil de famille en considération de leurs aptitudes et des relations qu’ils entretenaient avec les parents et le mineur.

Les missions du conseil de famille consistent :

  • à procéder à la désignation et/ou au remplacement du ou des tuteur(s), tuteur adjoint, subrogé tuteur si les défunts ne l’ont pas fait ;
  • à régler les conditions générales d’entretien et d’éducation de l’enfant en tenant compte de la volonté que les père et mère ont pu exprimer à ce sujet ;
  • à arrêter le budget de la tutelle sur proposition du tuteur ;
  • à déterminer la somme à partir de laquelle commence l’obligation pour le tuteur d’employer les capitaux liquides du mineur et l’excédent de ses revenus ;
  • à autoriser les différents actes que le tuteur ne peut pas accomplir seul. Il s’agit principalement des actes de disposition, c’est-à-dire des actes qui impactent durablement le patrimoine du mineur.